N°16 Janvier 2010

Edito sous forme d’Abécédaire… échos d’Afrique !

Anachronique de faire un édito d’Afrique pour H&S ! Anarchique, Abidjan, ville moderne pour laquelle il est urgent d’appeler un urbaniste surtout que la population devrait s’accroître de plus de 2 millions d’habitants dans les dix prochaines années !

Bamako, noël à Bamako, ville « non-ville » ?! Bus : le moyen de transport par excellence dans des véhicules dans un fameux état… Barrages !

Croissance : un développement visible au Maroc, à Dakar, à Abidjan ; Copenhague : l’Afrique doit utiliser les moyens obtenus pour gérer ses pollutions (une invention attendue : une méthode pour diminuer la pollution des vieilles voitures, camions, bus ; dans le continent des champions de la mécanique, cela ne devrait pas être impossible à implanter sur nos vieux tacos qui ont ici une nouvelle vie deux fois plus longue que la première !) ; Contrôles en tout genre : assurés par des douaniers, policiers, gendarmes, militaires et parfois aussi par des clowns en uniforme ! Difficile de discerner le vrai du faux !

Déchet : un immense problème de l’Afrique. A quand l’interdiction des petits sacs noirs qui volent dans tous les paysages même les plus reculés ? Le Rwanda et le Kenya ont déjà pris le taureau par les cornes (http://www.unep.org/Documents.Multilingual/Default.asp?DocumentID=424&ArticleID=4734&l=fr) ; Démocratie : indispensable pour aller vers la route de la paix et du développement. Droits de l’homme : le combat permanent pour le respect des droits humains est porté par les ONG !

Eau : potable, usée, sale ; Epuration ; Evelyne ; Eléphant de Côte d’Ivoire : des vrais il n’en reste plus mais on les attend à la CAN ; Elections attendues en Côte d’Ivoire pour… que les affaires reprennent, même si on a le sentiment qu’elles ne vont pas si mal !! Enlèvement : cela reste impressionnant de savoir que régulièrement les différentes branches d’Al Qaida procèdent à des enlèvements en Mauritanie et au Mali… et que l’on n’en parle pas tellement ! Etat ? de droit !

Frontière : des visas, des tracas, des arnaques ; Foot : Coupe d’Afrique des Nations (la CAN) en cours !

Gares : renouvelées au Maroc, lieux historiques partout ailleurs : très belle à Dakar, sympathique à Kayes, disparue dans beaucoup d’endroits où le train passe rarement et ne s’arrête plus !

Humanisme : Soit l’humanisme est à la mesure du monde, soit il ne l’est pas. Un véritable humaniste ne reconnaît pas les frontières. -Eric-Emmanuel SCHMITT dans « Ulysse from Bagdad” (pg 278) Albin Michel 2008. Nouvelle version de l’internationale en quelque sorte !

Indépendance évidemment en cette « année anniversaire » ! 50 ans au Cameroun pour commencer l’année et puis d’autres anniversaires vont suivre (au Bénin, au Burkina ex Haute-Volta, en Centrafrique, en Côte d’Ivoire, au Gabon, à Madagascar, au Mali, au Niger, au Sénégal, au Togo, au Tchad…) et puis ce fameux 30 juin à Kinshasa !

Jeune : les populations africaines le sont ; même formées, elles ne trouvent pas d’emploi en rapport avec leur formation. Et on s’étonne du désir d’exil ?

Klaxon : pollution sonore, instrument de défense ! Qu’est-ce qui presse ?

Lagunes : de la langue de Barbarie à St Louis en passant par la baie de Dakhla ou de Nouadhibou jusqu’à la perle des lagunes « sales » ! Liberté de la presse : très vive en Côte d’Ivoire (plus contrôlée au Maroc) même si le nombre de publications est très important et témoigne d’une certaine vitalité des médias ; beaucoup de travail en perspective pour passer de la presse/propagande à la presse libre !

Minaret : souvent le moyen de repérer un village en Afrique du Nord, par deux (voire plus) après la Mauritanie (un peu comme les tours des cathédrales !) ; Monnaie unique : bien pratique, heureusement que depuis le Sénégal, dans la zone CFA, le francs a une parité fixe avec l’Euro !

No man’s land : on oublie ce que c’est en Europe (bande de terre entre deux frontières) ! L’ONU ne pourrait pas administrer ces « non-territoires » ?

Optimisme : de la volonté, forcé ou non, on ne peut pas dire qu’il soit absent de ce continent qui patine depuis tant d’années. ONUCI : Opération des Nations Unies en Cote d’Ivoire : sur la route de la PAIX ; on y va. Lentement !

Pollution : Paquebot Probo Koala du nom de ce navire qui avait pollué les côtes d’Abidjan en août 2006 ! 528 mètres cubes de déchets hautement toxiques ont été déversés, après le « nettoyage » des cales du Probo Koala. C’est un navire pétrolier immatriculé au Panama, propriété d’une compagnie grecque et affrété par la société hollandaise et suisse Trafigura. L’équipage était russe. Cette pollution a fait dix-sept morts et plusieurs milliers d’intoxiqués. Le Procès qui a eu lieu à la fin 2008 n’aura pas rendu justice à la population abidjanaise et un procès en appel doit encore avoir lieu ! (http://www.novethic.fr http://news.abidjan.net/article/?n=352145)
Portable : développement incroyable de la communication par « gsm » (comme on dit chez nous) avec des sociétés privées qui font énormément de publicité (aujourd’hui l’entrée des villes est signée au Sénégal, au Mali et en Côte d’Ivoire : Orange ou Ko’z ; Postes : souvent de beaux bâtiments qui manifestaient la puissance du service public… Piétons : personnes non protégées, ici on sait ce que veut dire un usager « faible » de la route… et bien sûr pour l’automobiliste, le piéton est un perpétuel inconscient !

Routes : des trous, des grands, des petits… et pas d’autoroute entre Marrakech (même si les Chinois et les Turcs avancent bien vers Agadir !) et Yamoussoukro !

Suisse : les minarets bien sûr, mais aussi la référence à un climat, un paysage vert et montagneux qui fait qu’il y a partout des « petites suisses », pas qu’à Ixelles ! Société civile : organisée ou moins organisée, elle porte le développement en impliquant les populations.

Train : moyen de transport en mauvais état en Afrique. Il reste des lignes mythiques à remettre en service pour les voyageurs et pour les marchandises (cela ferait moins de camions sur les routes et assurerait un meilleur débouché pour les produits locaux) ; Trottoirs : absence totale (il y a un métier à développer : paveurs !) Il est vrai qu’il y a de rares exceptions notamment au Maroc à l’entrée des villes et dans le Sahara Occidental pour marquer « la promenade des Anglais ! » ; Tourisme : peu développé alors que tellement d’endroits pourraient être des sites idéaux pour implanter un tourisme respectueux de l’environnement et des populations, évidemment ! Toubab !

UNESCO : il ne suffit pas de déclarer patrimoine mondial pour que ce qui marque l’histoire soit entretenu, sauvegardé, protégé !

Ville, concentration des populations en milieu urbain, pas toujours très organisée ! Des efforts d’urbanisation importants au Maroc (rappelons que c’est à Casa qu’est née l’expression : bidonville que l’on appelait avant gadoueville)

Wagons : facile (on voit que j’ai joué au scrabble quand j’étais petit !)
Wôrô Wôrô : Taxi collectif en Côte d’Ivoire.

Xénophobie : Ivoirité, attention, à trop pousser l’identité nationale… !

Yamoussoukro : la démesure, la basilique et une capitale qui a du mal à s’imposer.

Zébu : les vaches d’ici !

N°16 Janvier 2010

Les autres titres de ce numéro

Autres Numéros